Accueil » Blog Agence Growth » SWOT vs SOAR : Qui gagne ?

SWOT vs SOAR : Qui gagne ?

SWOT vs SOAR : quel est le meilleur modèle d’analyse stratégique de son marché ?

Rappel sur le modèle SWOT :

STRENGTHS
• les ressources et les savoir-faire de l’organisation
• les bases pour développer une différentiation

WEAKNESSES
• absence de force, manque de ressources ou de savoir-faire
• le revers d’une force, un avantage concurrentiel faible

OPPORTUNITIES
• Comment nous représentons-nous les menaces extérieures ?
• En quoi peuvent-elles constituer des opportunités ?
• Que nous demande de faire l’entreprise ?
• Comment pouvons-nous créer des partenariats avec d’autres organisations ?

THREATS
• les conditions externes qui entravent la croissance et la profitabilité
• plus de concurrence, évolution de la chaîne de
valeur, législation défavorable

et le modèle SOAR, plus récent, plus moderne et vu comme plus positif tourné vers le futur

STRENGTHS
• Que faisons-nous vraiment bien ?
• Quels sont nos plus grands atouts ?
• Que sommes-nous le plus fier de réaliser ?
• Que pouvons-nous en déduire sur nos compétences ?

OPPORTUNITIES
• les conditions externes qui favorisent la croissance
et les résultats
• des attentes non satisfaites des clients, des nouvelles technologies, une législation favorable

ASPIRATIONS
• Compte tenu de nos forces et des opportunités, que souhaitons-nous devenir ? Quelles sont nos aspirations ?
• Comment et en quoi pouvons-nous aligner notre vision sur nos valeurs ?
• En quoi pouvons-nous nous différentier pour le bénéfice de l’organisation et de ses parties prenantes ?

RESULTS
• Comment mesurons-nous nos résultats ?
• Pour quoi voulons-nous être (re) connu ?
• Comment donnons-nous corps à nos forces, aux opportunités et à nos aspirations ?

Il apparaît clairement que le premier outil d’analyse, le SWOT, cherche beaucoup plus à analyser les failles, faiblesses que le SOAR, tourné vers les aspirations futures ainsi que l’évaluation des résultats.

Si l’on devait faire un parallèle avec la psychologie, on pourrait dire que le SWOT se rapproche de la psychothérapie où l’on se dit tout, quitte à avoir mal, peur dans certains cas. Le SOAR quant à lui donne cette impression de ne pas vouloir s’intéresser aux problématiques internes et externes mais seulement aux envies et à leur évaluation future.

Nous considérons que pour faire un diagnostic pertinent et juste d’une société et de son marché, il est nécessaire de passer par l’épreuve douloureuse des faiblesses et menaces. En effet, cette analyse est pour nous la base de ce sur quoi doit se construire une différenciation marché nécessaire : le fameux ocean bleu que décrit à merveille Yougme Moon dans son livre « Different ». Comment définir les contours de cette différenciation si je ne connais pas mes faiblesses et surtout les faiblesses de ceux qui m’entourent ?

Voilà pourquoi nous pratiquons le SWOT pour l’analyse stratégique. Pour autant les aspirations et l’évaluation ne doivent pas être oubliées. Celles-ci sont intégrées au sein d’autres outils à savoir les OKR ainsi que les KPI à suivre. Vous voulez connaître votre SWOT ainsi que ceux de vos top concurrents ? Contactez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *